loader
  • Vue aérienne du chalet
  • Chalet de face
  • Le chalet avec le bain nordique
  • Vue latérale du chalet
  • Chauffage au pierre ollaire
  • La chambre
  • La chambre et son coin salon
  • Repas du soir

Le chalet

Histoire du chalet

Mon chalet servait auparavant de grange-écurie : l’écurie en bas, la grange au-dessus. Il faisait partie d’un hameau appelé Le Grand Pra (Lù Grand Pra en patois) formé de plusieurs granges-écuries et mayens situé au-dessus des Haudères à 1700 m.


Les paysans construisaient ces mayens et ces granges à plusieurs pour des raisons de coût et de pratique. Ils y amenaient leurs vaches à l’entre saisons. Les mayens permettaient de loger la famille, les écuries abritaient le bétail et les granges contenaient le foin engrangé sur place à la bonne saison et nécessaire pour nourrir les bêtes.

En été les vaches étaient à l’alpage (vers 2000 m.) et en hiver au village. En attendant que la végétation soit assez avancée dans les alpages, le bétail était conduit dans les mayens (entre 1500 et 1700 m.) pour quelques semaines en mai/juin avant de continuer sur l’alpage pour y laisser le bétail l’été. Puis les paysans et leurs vaches y retournaient en septembre/octobre et ensuite redescendaient au village. Parfois ils remontaient encore une fois aux mayens plus tard dans la saison.

Entre l’alpage et le village, les mayens abritaient donc les vaches des différents propriétaires. Chacun y laissait à son tour ses bêtes pendant quelques semaines et les nourrissaient avec le foin qui avait été engrangé l’été.

Sources : Les « Mayens » du Valais par Ignace MARIÉTAN

Description

Le chalet a été rénové en 1986. L’écurie du bas a été transformé en une belle chambre à coucher avec une salle de bain. Vous logerez dans cette chambre. La grange est devenue le lieu de vie avec une pièce contenant le salon, la cuisine et une salle de bain.

Le chalet a été rehaussé pour permettre l’ajout d’une mezzanine.

Le chauffage est au bois grâce à un superbe pierre ollaire.

Le chalet est entouré de plusieurs terrasses permettant de profiter du soleil et de jouir de la vue sur la Dent-Blanche et le Pigne. Un bain nordique (construit à Grimentz) a été installé tout récemment par hélicoptère, en février 2017, pour allier détente du corps et beauté du paysage…